28 août 2017

Escales en Corse

Pour inaugurer cette séquence sur bateaux d'accueil, je pars sur El Agua, un Dufour 405 basé à Ajaccio. 

Au programme, cabotage sur ouest Corse et nord Sardaigne.









Agnès et Gonzague m'accueillent avec grande hospitalité sur leur bateau
Les escales corses, du nord au sud et sans ordre chronologique :



Navigation sans aucun incident sur ce bateau bon marcheur et en parfait état : les vents ont rarement dépassé force 3, avec quelques bords à 20 nœuds dans les Bouches de Bonifacio.












🔱〰🔱〰🔱
    

Girolata :


Le mouillage organisé n'est pas saturé. Aide à l'amarrage sur bouées, navettes, bonnes tables, l'endroit est fidèle à sa réputation.


🔱〰🔱〰🔱
    

Cap Vardiola :


Au sud du golfe de Porto, au pied des falaises de Piana sous le cap Rosso : fond rocheux de tenue médiocre, courte escale de beau temps pour déjeuner. Dès le milieu de journée, les vedettes à touristes sillonnent la zone sans discontinuer : on s'en va !




🔱〰🔱〰🔱

La Figueira :

Au sud de la baie de Sagone, abri relatif par un rocher et une ligne de récifs.  L'endroit est calme : un seul autre bateau sur ce mouillage. Bonne tenue mais ouvert à la houle jusqu'au milieu de la nuit.


🔱〰🔱〰🔱

La Parata :


À l'entrée nord du golfe d'Ajaccio sous les îles Sanguinaires, j'y ai presque mes habitudes. Mouillage d'attente, assez agité par le trafic empruntant la passe des Sanguinaires.


🔱〰🔱〰🔱


Isolella :


Mouillage à succès en face d'Ajaccio, mais pas trop fréquenté ce jour-là : pas de difficulté pour jeter l'ancre en évitant les écueils à l'ouest. Bonne tenue et bon abri. 


🔱〰🔱〰🔱

Cacalu :

Appelé Cacao par les habitués, mouillage bien abrité de l'ouest à la sortie sud du golfe d’Ajaccio, au-dessus du cap Muro. 


🔱〰🔱〰🔱


De belles sensations à la barre d'El Agua !

Propriano :


Escale au port. Aucune assistance à l'amarrage, heureusement les voisins de ponton sont serviables... En revanche, belle étape gastronomique !



🔱〰🔱〰🔱

Campomoro :


A la sortie sud du golfe de Valinco, beaucoup moins fréquenté que lors de mon précédent passage à la même époque (2015). Les fermes marines ont été retirées, laissant de l'espace au mouillage.


🔱〰🔱〰🔱

Tizzano :


A l'entrée de la baie, en bordure du chenal menant au petit port, bonne tenue et mouillage très tranquille.




🔱〰🔱〰🔱

Chevanu :


A l'ouest de la baie de Figari, je retrouve avec plaisir cette large baie bien abritée de l'ouest. Le fond tient bien en dehors des herbiers. Beaucoup de voisins de mouillage mais la zone est large et les nuisances sonores sont inexistantes.


🔱〰🔱〰🔱

Tonnara :


Près de l'entrée des Bouches de Bonifacio, mouillage de beau temps avec abri relatif par une ligne de rochers et de hauts-fonds. Bonne tenue face au petit port de pêche.


Les jet-skis aussi aiment cet endroit...

🔱〰🔱〰🔱


Au large de Bonifacio

Île Lavezzi :


Il y a foule ! Après avoir progressé entre récifs et hauts-fonds, nous trouvons une place sous le mémorial du naufrage de La Sémillante en 1855. L'ancre croche bien sur le fond de sable mais nous devons mouiller court étant donné la densité de bateaux de toutes tailles. 




Le monument et le cimetière des naufragés



🔱〰🔱〰🔱
    

Navigation entre Corse et Sardaigne

Suite du parcours en Sardaigne ici.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires ici