10 avril 2017

Deux étapes sur Minorque

7 avril : le vent est stable de secteur nord et fraîchit nettement après minuit jusqu'à 32 nœuds. 

Nous sommes au portant avec réduction à un ris, Shrubb file entre 12 et 15 nœuds.







La trace GPS du parcours



Mollissement au petit matin, nous renvoyons toute la toile à 7 heures. La journée est tranquille, grand largue entre 5 et 7 nœuds. Nous avons juste la visite d'un couple de dauphins. A 18 heures nous mettons le moteur et le dessalinisateur pour les dernières heures.



Fornells :

Nous entrons en rade de Fornells sous la pleine lune à 1h du matin, mouillage au radar au sud du port par fond de 5 m de bonne tenue.

Mouillage à Fornells
Cette traversée de 248 milles ne nous a guère fatigués, juste de quoi justifier une relative grasse matinée dans la baie immobile. Nous avions prévu d'avitailler mais surprise : hors saison, les deux supérettes sont fermées, comme beaucoup de restaurants, même "El Pescador" ! 

Nous croisons de rares promeneurs sur le chemin menant à l'ancien fort anglais, à la passe nord et à la Tour de Fornells, amer remarquable visible de loin et éclairé la nuit. Fin de journée autour d'une des quelques tables de restaurant ouvertes, d'ailleurs excellente.





9 avril : départ pour Ciudadela, au sud-ouest de Minorque. 

Pas de vent, les 22 milles sont parcourus au moteur. 








Nous croisons une régate arborant les voiles de petit temps, avant de mouiller à l'entrée du chenal dans l'étroite cala des Degollador, par 7 m de fond de bonne tenue.

Mouillage Cala des Degollador

Les ferries stationnent dans le nouveau port et ne neutralisent plus l'entrée du vieux port : un petit mille à parcourir en annexe.





Ciudadela :

L'ancienne capitale de Minorque (Ciudatella en catalan) surplombe un profond port naturel. Le centre historique montre une riche architecture baroque avec une petite allure toscane que nous confirme Loris le Florentin. Malheureusement toutes les églises sont fermées et il faut se contenter d'en faire le tour. Nous trouvons aussi une petite épicerie pour un avitaillement partiel, de quoi tenir jusqu'à Majorque.





A suivre ici

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires ici